Aller au contenu principal

Antoine Moureaud se voit contraint d'annuler le week-end à Weiswampach.

La situation est trop incertaine et le ministère luxembourgeois évoque des mesures difficilement applicables :

  • Seules les activités sportives pour lesquelles une distanciation physique d’au moins deux mètres peut être respectée de manière permanente sont autorisées (sport sans contact physique) ; pour des sports dont cette règle est difficilement réalisable de par leur nature, des formes alternatives d’entraînement doivent être choisies afin qu’une distance de deux mètres puisse être respectée en tout temps ;
  • Les compétitions sont autorisées pour les activités sportives sans contact physique ;
  • Le partage d’effets personnels (bouteilles d’eau etc.) est à éviter ;
  • Le port de masque ne s’applique pas aux personnes pratiquant un sport à condition que la distanciation d’au moins deux mètres soit appliquée. Pour le personnel encadrant ( entraîneurs, etc.) , le port est également obligatoire si une distance d’au moins deux mètres ne peut pas être respectée.

D'autre part, 

  • Le port du masque est obligatoire pour les personnes qui encadrent l’événement et celles qui circulent sur les lieux.
  • Distance sanitaire de 2 mètres ou  port du masque pour les activités qui accueillent du public
  • Mise à disposition de places assises pour les spectateurs